LES PERMANENCES

L’objectif de l’asbl est d’apporter une aide psycho-juridique aux victimes de violences conjugales.
Pour la première fois les victimes bénéficient dans un même lieu :

  • de conseils juridiques donnés par des avocats formés et spécialisés;
  • d’une proposition d’introduire une procédure juridique par un avocat formé et spécialisé;
  • d’un accompagnement psychologique;
  • d’une proposition de thérapie par des psychologues et psychothérapeutes spécialisés.

L’avantage est donc énorme pour la victime de violences conjugales puisqu’elle ne doit plus se déplacer d’un endroit à l’autre pour obtenir une aide/un accompagnement/un service juridique ET psychologique.

Elle est reçue préalablement par une psychologue et ensuite, si elle le désire, par une avocate pour obtenir des conseils juridiques. En cas d’urgence, l’avocate renvoie vers d’autres services, contacte le Parquet, le Bureau d’Aide Juridique, le Service d’Aide à la Jeunesse et/ou dirige vers un autre avocat etc. L’avocate, en cas de coups et blessures, renvoie aussi vers un médecin afin de faire constater les blessures par un professionnel de la santé. L’asbl bénéfice également du soutien du Parquet de Nivelles (section droit commun et jeunesse).

Un partenariat a été conclu avec le Barreau de Nivelles, le CPAS de Chaumont-Gistoux, le CPAS de Genappe, le CPAS et la Commune de Waterloo, le CPAS de La Hulpe, le CPAS et le Centre de Guidance de Nivelles. Des permanences gratuites y sont tenues mensuellement. Voir Informations pratiques pour plus de détails.




LES ANIMATIONS

L’asbl a également inscrit dans son objet social la prévention de la violence.

Après une petite enquête menée en 2009 dans les écoles de Nivelles, il est apparu qu’il y avait une importante demande des directeurs/directrices d’écoles pour des animations de prévention à la violence, celle-ci débutant très souvent dès les maternelles.

En 2010, 2011 et 2012, l’asbl a donné plusieurs animations «prévention à la violence» dans des classes de primaire (de la 2ème primaire à la 6ème) au sein des écoles Le Béguinage et L’enfant Jésus à Nivelles.

L’animation consiste dans un premier temps à faire prendre conscience aux enfants ce qu’est la violence, ses subtilités au moyen de métaphores (cercle, feu etc.). Ensuite, les enfants apprennent à la distinguer d’un simple conflit ou d’un rapport de force.

L’animation se veut interactive, les enfants sont invités à participer activement en répondant aux questions, des petits jeux de rôles proposés etc.

Dans un second temps, les enfants sont amenés à prendre conscience de leurs émotions et à utiliser des techniques pour les gérer. L’asbl leur enseigne la Communication Non Violente, des techniques de relaxation, d’auto-massages et de méditation. Nous précisons à ce sujet que les membres de l’asbl sont formées en Communication Non Violente et à l’écoute active, à la gestion des émotions et du stress et que l’une d’elle est en formation continue pour la méditation et le tai chi.

A la fin de chaque animation, les enfants reçoivent un syllabus et un autocollant. Pour ces animations, l’asbl travaille en collaboration avec le Parquet Jeunesse de Nivelles et le SAJ de Nivelles.




LES FORMATIONS

Suite au constat de critiques émises à l’encontre des avocats recevant des victimes de violences lors des permanences de première ligne, l’asbl, en partenariat avec le Barreau de Nivelles, a proposé aux avocats familialistes de se former dans cette matière pour mieux appréhender la dimension psychologique des victimes.

Une vingtaine d’avocats spécialisés en droit familial a été formée par l’asbl entre février et mars 2010.

Ils ont assisté et participé à trois modules de formation étant:

  • Violences conjugales: formes et cycles de violence;
  • Violences conjugales et ambivalence;
  • Violences conjugales : emprise et processus de domination.

Depuis, certains d’entre eux se relayent pour assurer les permanences au CPAS de Nivelles, Centre de Guidance, en collaboration avec le Barreau de Nivelles, tous les 2ème jeudis du mois. Voici la liste alphabétique des avocats ayant été formés à la problématique de la violence conjugale par notre asbl :

  • Me Marie-Anne BOUILLET, Waterloo 02/354.89.47
  • Me Muriel CLAVIE, Wavre 0484/891.708
  • Me France DEBROUX, Archennes 010/86.79.68
  • Me Noémi DURANT, Braine L’Alleud 02/389.18.64
  • Me Isabelle DROMET, Louvain-La-Neuve 010/45.98.72
  • Me Isabelle FOURNEAU, Nivelles 067/87.04.34
  • Me Isabelle HANARD, Ittre 067/22.07.53
  • Me Sandrine JOB, Nivelles 067/21.83.85
  • Me Marie-Aurore LABONTE-MICHAUD, Braine-le-Château 02/366.47.10
  • Me Nathalie LAMOTTE, Braine L’Alleud 02/389.18.64
  • Me Fabienne MARGHEM, Chaumont-Gistoux 010/24.81.03
  • Me Marianne MATHIEU, Louvain-La-Neuve 010/45.95.05
  • Me Laurence TILQUIN, Nivelles 067/84.00.96
  • Me Valérie TITECA, La Hulpe 02/651.16.27
  • Me Danielle VANHOUCHE, Nivelles 067/84.02.20
  • Me Anne VAN PARIJS, Nivelles 067/84.02.20
  • Me VAN PETEGEM, Sart-Dames-Avelines 071/87.88.78
  • Me Katryn VERHULST, Bierges 010/40.22.80

Par la suite, plusieurs magistrats de Nivelles, entre octobre et décembre 2011, ont participé à des modules de formation proposés par l'asbl.

Les quatre modules étant:

  • Violences conjugales et ambivalence;
  • Emprise et processus de domination;
  • Les obstacles au départ;
  • L’écoute active et présence à soi.



LES INTERVISIONS

L’asbl et les avocats formés se réunissent bimestriellement sous forme d’intervisions privées. Ces réunions d’intervision sont l’occasion d’échanges divers sur les expériences et/ou sur les difficultés rencontrés dans les dossiers, d’échanges également avec des magistrats invités, de formations...

Voici le nom des avocats ayant été formés par l’asbl et participant régulièrement à ces intervisions :

  • Maître France DEBROUX, Archennes
  • Maître Isabelle FOURNEAU, Nivelles
  • Maître Sandrine JOB, Nivelles
  • Maître Marie-Aurore LABONTE, Braine-le-Château
  • Maître Fabienne MARGHEM, Chaumont-Gistoux
  • Maître Marianne MATHIEU, Louvain-La-Neuve
  • Maître Anne VAN PARIJS, Nivelles
  • Maître VAN PETEGEM, Sart-Dames-Avelines

Depuis 2015, l'ASBL La Touline, Service d'Aide aux Victimes, participe aux intervisions des Tamaris.